Elle lègue 10 millions de dollars à Central Park


BIENFAITRICE — Une New-Yorkaise a laissé à sa mort un joli cadeau au parc de la ville et à la bibliothèque municipale. Personne dans son entourage ne la soupçonnait aussi fortunée.

Une octogénaire new-yorkaise d’apparence modeste a laissé une surprise de taille après sa mort en léguant 10 millions de dollars au conservatoire de Central Park et la même somme à la plus grande bibliothèque municipale, la New York Public Library.

Mary McConnell Bailey travaillait comme bénévole dans un hôpital et des écoles avant de mourir l’année dernière à 88 ans, rapporte le New York Post dans son édition de mardi. Mais la New York Public Library et le conservatoire de Central Park ont récemment reçu chacun un chèque de 10 millions de dollars, selon le tabloïd.

«On n’aurait jamais soupçonné qu’elle était riche», raconte sa meilleure amie, Lizanne Stoll. «Quand on allait déjeuner, chacun payait sa part». Un responsable de la bibliothèque a confié qu’il avait souvent rencontré cette mystérieuse bienfaitrice mais qu’il ne pouvait se rappeler le son de sa voix, preuve de sa «discrétion».

Selon le Post, Mary Bailey venait d’une riche famille dont elle avait héritée en 1940 lors de son emménagement à New York.

Publicités
Cette entrée a été publiée dans News. Bookmarquez ce permalien.

Commentez

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s